logo Wynd redsen consutling

Meet-up est le rendez-vous incontournable créé par Redsen Consulting, qui vous offre un tour d’horizon sur les start-up françaises qui marquent l’actualité.

Ce mois-ci, nous avons rendez-vous avec de Arthur Perticoz, co-fondateur de Wynd, une solution logicielle en mode SaaS qui permet aux restaurateurs d’interagir avec leurs clients en temps réel.

 

Quelle est la promesse client de Wynd?

Arthur nous explique que sa solution « permet aux petites entreprises spécialisées notamment dans les denrées périssables (ex : restaurants, fleuristes etc.) de mettre un premier pied dans le monde du numérique. Wynd les accompagne pour mieux communiquer et mieux interagir avec leurs clients et ce, en temps réel, sur l’ensemble du parcours clients».

Wynd entend rapprocher la restauration du digital. Arthur souligne que « cette interactivité n’existait pas dans ce secteur alors qu’elle est bien présente dans l’hôtellerie ».

« Nous aidons notamment les restaurateurs sur des leviers in-store et out-store ». L’une des promesses de Wynd est de « digitaliser de manière intelligente les points de ventes ». Cela passe par l’intégration de la solution Wynd sur les bornes et les caisses tactiles existantes car « elle s’intègre facilement aux caisses tactiles des enseignes et ainsi les professionnels peuvent y visualiser directement les commandes passées à distance ».

La solution transforme en profondeur les canaux de vente in-store (caisses, bornes, TPE intelligents etc.) et out-store (plateforme e-commerce, m-commerce, marketplace, drive etc.), tout en offrant des outils d’amélioration de la productivité, d’augmentation du volume d’affaires et de la connaissance client.

Avec un marché de « restauration 2.0 » en plein essor, la solution Wynd aide de nombreuses petites entreprises grâce aux différents modules qui peuvent être installés séparément ou en package :

– « Wynd Discover » : Module de découverte des lieux.

– « Wynd Order » : Module permettant le Click&Collect (commande en ligne avec retrait en boutique), la livraison ou la commande à table.

– « Wynd Pay » : Module de paiement multicanal.

– « Wynd Fid » : Module de fidélisation et de promotions.

– « Wynd Factory » : Module de commande auprès des fournisseurs pour les professionnels.

Ces modules peuvent être installés séparément ou en package.

« Lancée commercialement en mai 2014, la suite logicielle Wynd est une interface qui permet aussi d’envoyer des push promotionnels via e-mail, SMS ou smartphone » précise Arthur Perticoz.

 

Comment sont nées les solutions Wynd ?

« Il y a beaucoup de débats, voire une guerre entre le commerce physique et l’e-commerce. Ismael Ould (cofondateur) et moi avons fait le constat que l’un ne va pas sans l’autre. Il est tout à fait possible d’associer les deux ». Selon Arthur, « les enseignes sont là pour faire du commerce : qu’il soit physique ou virtuel ».

Si au départ, le cœur de cible de Wynd était la restauration, avec le temps cette cible s’est élargie car leur solution permet d’être modulable et adaptable à tous types de commerces. Sur le long terme, Wynd souhaite réussir à toucher tous les secteurs d’activités.

« De ce postulat nous avons décidé de nous lancer dans une plateforme dédiée à la restauration en février 2013. Cette plateforme a depuis évolué, grâce notamment à une première levée de fond (1,5 millions d’euros) en octobre 2014. Nous nous sommes élargis sur les différents secteurs et proposons désormais de nouvelles fonctionnalités à notre solution ».

 

Quels sont les avantages pour ces petites entreprises ?

Toutes les équipes de Wynd ont le souhait « d’améliorer la relation client entre les consommateurs et les enseignes. De nos jours, les nouvelles technologies étant omniprésentes dans notre société, il est vital pour ces petits acteurs d’être en adéquation avec les nouvelles habitudes de consommations (Click&Collect, m-paiement et e-paiement, réservation via smartphone etc.) ».

« La solution permet aux commerçants, indépendants ou franchisés, de mettre en place des canaux de ventes multiples. La digitalisation des activités offre une nouvelle expérience de consommation qu’elle soit in ou out-store ».

« Autre avantage et non des moindres, notre solution à un impact positif sur les ventes de nos clients ». Toujours selon Arthur, « les différents modules permettent d’augmenter les commandes et les marges des restaurateurs (notamment sur les ventes à emporter). De plus, nos clients peuvent mieux gérer leurs stocks et ainsi éviter le gaspillage des denrées périssables ».

 

Quels sont les clients de Wynd aujourd’hui ?

Arthur nous explique que Wynd compte déjà de grands comptes. « Nous travaillons avec des grandes enseignes de restauration comme Flunch, Elior, Nabab Kebab, et de nombreuses enseignes dans le secteur de la fleur comme Monceau Fleurs, Happy et RapidFlore ».

Wynd revendique une vingtaine de grands comptes et 2000 points de vente dans leur clientèle. La startup montre la volonté de poursuivre sa croissance sur les grands comptes ainsi que les plus petites entreprises.

 

Quel est le business model de Wynd?

« Nous nous intégrons en quelques minutes sur 99% des caisses tactiles du marché et nous proposons même notre propre POS natif pour les franchises souhaitant offrir la toute dernière technologie POS à leurs employés.

Au sein d’une franchise, il y a un coût fixe (d’installation) et un coût variable, le prix est modulé en fonction de l’usage, et du mode de fonctionnement de chaque franchise. Les commerçants indépendants, eux, ne paient qu’une commission sur les commandes. »

 

Quel avenir pour Wynd ?

L’avenir de Wynd semble plutôt prometteur avec une seconde levée de fond à 7millions d’euros réalisée auprès d’Alven Capital et Orange Digital Ventures.

Ce second tour de table va permettre à la jeune pouce de renfoncer ses équipes. En effet, la start-up, qui compte 35 salariés, ambitionne de doubler ses effectifs dans les 12 prochains mois, en recrutant principalement des développeurs, des commerciaux et des chefs de projet. Les fonds permettront également d’accroître la capacité de déploiement en point de vente pour répondre à la forte demande, qu’elle soit en France ou à l’étranger.

Arthur à la volonté « d’intensifier la transformation du produit vers un usage plurisectoriel ». Il souhaite « faire évoluer la solution en 2016, en ajoutant de nouvelles fonctionnalités (CRM, questionnaire fidélité, CMS etc.). Nous souhaitons continuer notre croissance en France sur le marché de la restauration et grandir sur les secteurs porteurs. De plus, l’un de nos principaux objectifs est d’accentuer notre développement à l’international. Nous avons déjà quelques clients en dehors de l’hexagone : Abou Dhabi, Belgique etc.»

 

Dates clés :

2013 : Naissance de l’idée ;

2014 : Levée de fond 1,5 millions d’euros ;

2015 : Levée de fond 7 millions d’euros ;

 

Contact:

contact@wynd.eu

01.85.08.91.97

Site web:

http://www.wynd.eu/


 

Alexandre Onufryk – Business Analyst Consultant

Rejoindre le groupe LinkedIn !

Découvrir l’ensemble des Meetup proposés par Redsen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir plus
scroll to top