paris retail week redsen

Redsen Consulting est allé pour vous à la 3ème édition du Paris Retail Week, salon du e-commerce et du digital-in-store, qui s’est tenu Parc des expositions de Paris du 19 au 21 septembre 2017.

Nous avons suivi avec attention l’atelier proposé par AIRFREE & l’éditeur IZBERG, ambitionnant de lancer la première Marketplace du Duty free aérien.

AIRFREE souhaite réinventer, voire révolutionner, l’expérience shopping en permettant aux 1,4 milliards passagers internationaux aériens annuels d’effectuer des achats Duty free pendant leurs vols. Dans un avion équipé d’une connexion Internet par satellite, les passagers peuvent naviguer de façon gratuite et illimitée sur une Marketplace, depuis n’importe quel appareil personnel (mobile / tablette / smartphone) via une page web. IZBERG, quant à eux, assurent le Back & Middle-Office de la plateforme Marketplace.

Le passager accède alors à un catalogue de produits Duty Free disponibles au sol (environ 5000 produits), sur son aéroport de destination (vol direct ou transit), il achète pendant le temps de vol et récupère ses produits à l’arrivée .

marketplace airfree izberg

Aujourd’hui le marché du Duty Free est très disparate au sol et dans les airs. Le panier moyen avoisine les 30$ au sol contre seulement 2$ à bord des avions. Cette différence peut notamment s’expliquer par le catalogue Duty Free souvent trop restreint en vol, indirectement corrélé avec l’espace disponible à bord des appareils.

De plus, la « navigation on-board » offre de nombreux avantages pour les passagers: accéder à un catalogue plus large et plus qualitatif, bénéficier de produits ou offres adaptés à leur profil (passager authentifié), exploiter le temps disponible durant le vol pour effectuer ses achats en toute sérénité et ainsi compléter l’expérience Duty Free au sol (surtout pour des vols long-courriers). Pour la compagnie aérienne, ce service lui permet de capitaliser sur de la donnée passager, lui permettant ainsi de faire des recommandations produits personnalisées, et ce, en plein vol.

AIRFREE entend proposer sa plateforme Marketplace en marque blanche aux compagnies aériennes, devenant ainsi un modèle B2B2C (Duty Free < opérateur > compagnies aériennes > passagers) avec un Business model à la performance (revenue sharing : commission pour l’opérateur et pour la compagnie aérienne).

marketplace airfree izberg

Les principaux défis relevés par AIRFREE sont nombreux :

Chantiers technologiques :

  • Connexion Wifi satellitaire stable ;
  • pré-chargement dans le cache de l’avion au sol ;
  • Intégration d’un PSP pour les paiements sécurisés à bord.

Front Office :

  • Catalogue produits selon la destination de chaque passager ;
  • Plateforme multilingue et multi-devises ;
  • En allant plus loin, il est possible d’imaginer de nombreux cas d’usages pertinents et adéquats orientés vers les produits et les services. Exemples : réserver une voiture de location, réserver une chambre d’hôtel, demander un surclassement en vol, commander de la nourriture et des boissons etc.

AIRFREE va-t-il réussir le pari de créer un modèle Marketplace avec un triptyque Vendeurs « Duty Free – passagers – compagnies aériennes » ? Nul doute que ce modèle unique va permettre aux compagnies aériennes de mener la révolution digitale du business du Duty Free. Réponse à venir très prochainement, AIRFREE et IZBERG ayant annoncé qu’une première version de test sera prête au mois d’octobre 2017.

 

Alexandre Onufryk – Business Analyst Consultant

aonufryk@redsen-consulting.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir plus
scroll to top