Par sa fonction d’intermédiation, une marketplace est amenée, par essence, à dialoguer systématiquement avec un grand nombre d’interlocuteurs de natures variées (fournisseurs, clients, intermédiaires de paiements, gestionnaires de flux…), via le web. Les technologies du web s’imposent donc naturellement pour assurer ses communications, notamment celles concernant les services web.  Pour comprendre et maîtriser son écosystème, la gestion de ses services devient alors un enjeu crucial pour une marketplace : c’est toute l’aide que proposent les outils d’API Management.

Une API est une bibliothèque de composants applicatifs facilitant/permettant la programmation d’une application. Elle lui fournit des fonctionnalités prêtes à l’emploi, et ce, sans avoir besoin de savoir comment ses composants fonctionnent.

Un API Manager est aux services ce qu’une bibliothèque est aux livres : il les organise et les expose à de potentiels utilisateurs, permet de les chercher facilement et de les utiliser (si l’on y est autorisé) ; bref : il permet de maîtriser/simplifier l’accès à la connaissance fournie par les services.

Fonctions de l'API Manager pour une Marketplace

Fonctionnalités

  1. Un API Manager a principalement deux grandes utilités :
    La gestion de la présentation des services, c’est-à-dire la phase préparatoire à leurs appels
  2. La gestion de l’exécution des services, selon trois axes :
    • La sécurité
    • La fourniture de service
    • La supervision
Avoir un outil unique dédié à la gestion de l’ensemble des services rend possible une gestion cohérente de ces derniers, ainsi qu’une vision exhaustive comme synthétique (ex : nombre d’appels de services par jour, identification des services non appelés…).

L’organisation des services

Un API Manager doit donc fournir un certains nombres de fonctionnalités permettant d’exploiter au mieux les services concernés :
  • Faire connaître le catalogue de services fournis, avec leur contrat de service et la documentation associée.
  • Déterminer les droits d’accès aux services. Cela nécessite que l’outil connaisse non seulement les services, mais également les acteurs du SI.
  • Proposer les différentes versions d’un service.

L’exécution des services

La sécurité d’une marketplace

Un tel outil contribue à la sécurité de deux manières. D’une part, il participe à la confidentialité des données en filtrant les accès aux services. Et, d’autre part, il aide à la disponibilité des service en permettant d’en limiter l’accès (en posant par exemple une limite au nombre d’accès par seconde à un service, ou encore en interdisant temporairement l’accès d’un utilisateur à un service après une première demande, ce qui diminue le risque d’un déni de service  _voulu ou non_).

La fourniture de services

Un service ne va pas être appelé directement. L’API Manager va être appelé, et c’est ce dernier qui va orienter cet appel (si autorisé) vers le « vrai » service. Cela a un double avantage :
  • Changer la version d’un service sans obliger ses utilisateurs à évoluer (sous réserve de compatibilité ascendante). L’API Manager reçoit un appel de service et se charge de faire la conversion vers la dernière version de l’appel, pour ensuite renvoyer la réponse du service.
  • Permettre de changer le fournisseur d’un service. L’API Manager est capable de proposer toujours la même porte d’accès à un service, même si le composant applicatif qui réalise ce service n’est plus le même.

L’analyse client

Il devient possible, grâce à un gestionnaire de services, de savoir qui a utilisé quel service. Cela peut être utile pour connaître les services les plus populaires, identifier les pics de charges, et même faire des analyses comportementales, voir prédictives (mais pour cela d’autres outils, dédiés, devront être ajoutés). Mais surtout, il rend possible la facturation de services, typiquement basée sur le nombre d’appels à un service et/ou l’identité du service appelé.

Conclusion

En fournissant la capacité à maîtriser les entrées/sorties (par le contrôle de son catalogue de services, la régulation des accès aux services et la supervision des échanges), l’utilisation d’un outil de gestion des (web) services est un puissant levier au service de la réussite d’une Marketplace. Il est même indispensable si son modèle économique est basé (même en partie) sur la facturation de services web.

Commentaire

  1. Bonjour,

    Il est juste de référer à la notion de sécurité car en matière d’API, nous avons tendance à avant tout penser business, chiffre d’affaire, etc., mais la protection des données est également primordiale au sein d’une entreprise. Par ailleurs, une API présentant un large panel comme permettant par exemple de gérer ses stocks en ligne ou la publication de factures offrira une certaine aisance pour l’activité de certains entrepreneurs. Encore merci de vos conseils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir plus
scroll to top