Taux de rebond

I/ Définition : taux de rebond

  • Le taux de rebond en quelques mots

Le taux de rebond très souvent appelé Bounce Rate est le pourcentage d’internautes qui visitent seulement une page d’un site avant de le quitter. Souvent utilisé dans le cadre de l’analyse du trafic sur un site web, il est considéré comme un indicateur essentiel pour mesurer l’engagement des visiteurs sur un site web.

Il est souvent assez méconnu, mal défini et surtout mal interprété. Il ne faut pas le confondre avec le taux de sortie, qui se définit comme le pourcentage d’internautes qui quittent un site en cliquant sur un lien externe se trouvant sur une page de ce site. C’est un des indicateurs qui peut être utilisé pour mesurer et piloter vos performances SEO.

  • Le taux de rebond et la difficulté de l’interpréter

Le taux de rebond est donc important, mais il n’est pas à analyser de façon isolée et à interpréter comme étant un indicateur de contenu pertinent. En effet le type de site web (blog/site e-commerce/page d’inscription…) et le contexte business le rendent  plus ou moins pertinent à analyser. Si votre site est informatif comme un annuaire ou un blog, un taux de rebond élevé n’est pas vraiment inquiétant.

  • Le taux de rebond dans le e-commerce

En revanche, c’est un indicateur crucial pour mesurer le succès d’un site e-commerce Si les visiteurs ne cliquent pas sur d’autres parties de votre site (comme pour afficher la description du produit, les différentes photos, les frais de livraisons, voir d’autres articles similaires ou procéder au paiement) cela veut dire que votre page ne correspond pas à leurs attentes et il sera difficile, voire impossible d’atteindre vos objectifs de ventes.

II/ Qu’est-ce qu’un bon taux de rebond ?

  • Le taux de rebond et la typologie de vos visiteurs

Pour savoir si votre taux de rebond est bon il faut analyser un certain nombre de facteurs. En effet les visiteurs qui connaissent votre site rebondiront moins que celles ceux qui sont en mode de consultation d’informations. Donc selon le type de site internet, il ne s’analysera pas de la même manière. C’est aussi une données importante pour analyser un parcours client.

  • Le taux de rebond et vos sources de trafic

Les sources de votre trafic sont également un des facteurs importants pour analyser le taux de rebond. Les visiteurs qui proviennent des résultats de recherche Google ont tendance à «rebondir» beaucoup moins que les visites venant des réseaux sociaux.

  • Le taux de rebond en quelques chiffres à viser

On peut dire que si le taux de rebond est :

  • Inférieur à 40%, il est considéré comme excellent
  • Entre 40% et 55%, il est bon
  • Entre 55-65%, il est moyen, des actions sur le site peuvent permettre de baisser ce taux
  • Si votre taux de rebond est supérieur à 90% ou inférieur à 20% il est considéré comme très mauvais. Cependant cela résulte souvent d’une erreur de suivi ou d’installation de code ou encore d’un trafic de bot important.

Il s’agit d’une règle empirique simple et générale, et dans certaines circonstances, il peut être parfaitement acceptable d’avoir un taux de rebond supérieur à ces chiffres, surtout pour le site web de type blog, article… Mais si votre site est une plateforme E-commerce, il n’est pas acceptable que le taux de rebond soit au-dessus de 60%.

In fine, pour analyser un taux de rebond, il est nécessaire de prendre en compte la nature, l’objectif ainsi que les spécificités du site internet.

III/ Comment améliorer son ce taux de rebond ?

  • Travailler la page d’arrivée (landing page)

Pour pousser les visiteurs à rester sur votre site, la page d’arrivée des visiteurs primordiale. Les pages de type blog ont tendance à avoir des taux de rebond plus élevés que les pages de produits ou de services, par exemple. Si les internautes accèdent directement à votre page d’accueil, ils ne devraient pas rebondir. Mais s’ils atterrissent sur un ancien article de blog qui ne renvoie à rien d’autre sur votre site Web, vous devez vous attendre à un taux de rebond élevé.

  • Travailler la clarté de vos informations avec une UX et une UI explicite sur tous vos modules

La clarté de votre message permet également de retenir les visiteurs et les pousser à rester sur votre site. Il est donc important qu’en un coup d’œil, on puisse comprendre l’objectif du site. C’est l’une des causes les plus sous-estimées des taux de rebond élevés.

Les pop-ups et les boutons d’appel à l’action (CTA) peuvent également contribuer à améliorer votre taux de rebond. Il faut qu’ils soient à la bonne place, visible et qu’il s’affiche au bon moment.

Il est important qu’ils identifient facilement un bouton d’appel à l’action (CTA) pour passer à l’étape suivante de l’entonnoir. Sans un CTA proéminent, le visiteur se sentira bloqué et voudra peut-être partir. Les fenêtres contextuelles de sortie peuvent afficher des remises supplémentaires, des cadeaux gratuits avec la commande, une livraison gratuite ou tout autre élément gratuit pour adoucir la transaction sur un site de commerce électronique.

Faites attention à la taille de la barre de recherche. L’une des raisons d’un bounce rate élevé du commerce électronique est que les visiteurs ne sont pas en mesure de trouver ce qu’ils recherchent. Pour lutter contre ce problème, vous devez rendre votre barre de recherche aussi visible que possible.

  • Réduire le temps de chargement de vos pages

La vitesse de chargement du site est importante pour l’expérience utilisateur et pour l’image du site. Les sites qui chargent lentement leurs pages ont des taux de rebond élevés et de faibles taux de conversion car les utilisateurs quittent rapidement la page si elle ne se charge pas vite et correctement.

IV/ Ce qu’il faut retenir

Le taux de rebond est le seul moyen de savoir si les internautes consultent une seule page ou restent sur votre site un peu plus longtemps pour consulter votre catalogue ou découvrir d’autres articles.
S’il n’est pas le seul indicateur à utiliser, il vous permet néanmoins de prendre du recul sur la conception de votre site (design, contenu, mot clé, CTA, optimisation mobile…) et sur les résultats de vos campagnes marketing. Utilisez-le à bon escient et avec mesure. De fait, d’autres métriques sont également à prendre en compte comme le taux de conversion ou le taux de fidélité. Mais c’est là une autre histoire…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir plus
scroll to top