Depuis la rentrée 2009, le ministère de l’éducation nationale expérimente dans douze académies l’utilisation de Manuels scolaires Numériques (MN) via les Espaces Numériques de Travail (ENT) des établissements visant les objectifs suivants :

  • Développer l’usage des Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement (TICE) en classe.
  • Proposer des ressources numériques pédagogiques innovantes
  • Diminuer le poids du cartable de l’élève

L’ENT permet d’offrir à chacun des acteurs du système éducatif (élèves, enseignants et parents) un accès simple à travers les réseaux à l’ensemble des services numériques en rapport avec son activité.

Tout utilisateur peut ainsi, où qu’il soit, à partir d’un simple accès internet, retrouver son environnement de travail habituel, ses documents, ses ressources, communiquer avec son entourage, collaborer avec ses pairs, et accéder à des services en ligne spécifiques.

Développer les usages des TICE en classe

L’utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication dans/pour l’Education fait partie des objectifs prioritaires pour l’éducation nationale.

Assurer un développement cohérent des TICE nécessite donc d’offrir à chacun des acteurs impliqués dans la vie éducative (professeurs, étudiants, parents d’élèves, etc.) un ensemble de services numériques personnalisés et personnalisables.

Le manuel numérique a été conçu pour être une des réponses à cette problématique et être utilisé de 3 façons:

  • Utilisation collective en classe, à partir du manuel numérique de l’enseignant projeté au tableau (Tableau interactif ou vidéoprojecteur)
  • Utilisation individuelle par les élèves en classe, à partir du manuel numérique de l’élève accessible via l’ENT avec des ordinateurs fixes ou des classes mobiles (NB : Classe mobile : ensemble d’éléments transportables permettant aux élèves d’accéder à l’outil informatique et à l’Internet), en classe ou en salle multimédia.
  • Utilisation individuelle par les élèves en dehors de la classe à partir du manuel numérique de l’élève accessible via l’ENT depuis n’importe quelle connexion Internet.

Pour encourager son utilisation, plusieurs outils sont mis à la disposition des enseignants : vidéoprojecteurs, boitier multimédia, tableau blanc interactif, etc.

Le Tableau Blanc Interactif (TBI) est l’outil le plus abouti à l’heure actuelle. Il permet de contrôler un ordinateur à l’aide d’un crayon spécial qui possède les mêmes fonctionnalités qu’une souris, mais qui est directement utilisé sur le tableau blanc.

Le TBI offre donc la possibilité d’afficher le contenu d’un ordinateur sur grand écran, tout en conservant les avantages interactifs des tableaux classiques.

Proposer des ressources numériques pédagogiques innovantes

D’après la définition retenue par la SDTICE (Sous-Direction des Technologies de l’Information et la Communication pour l’Enseignement) :

« Le manuel numérique est un manuel dématérialisé que l’on utilise avec un ordinateur. Il est vu sur l’écran ou projeté en classe avec un vidéoprojecteur. En plus des textes et images que l’on trouve dans le manuel papier, le manuel numérique peut proposer des documents sonores, des animations ou des vidéos. »

Cette définition nous permet donc de faire la différence entre les manuels numériques et les manuels numérisés.

En effet, derrière la catégorie « Matériel Numérique », se cachent des concepts très différents :

  • Le manuel numérisé : Souvent appelé version simple, le manuel numérisé est une version en pdf du manuel papier, agrémenté d’outils de visualisation (cache, ajout de commentaires, outils de dessin…) sans ressources multimédias.
  • Le manuel numérique : Souvent appelé version enrichie, le manuel numérique est une version pdf du manuel papier, agrémenté d’outils de visualisation et enrichi de ressources multimédias.
  • Le manuel interactif : Le manuel interactif, lui à contrario, ne ressemble pas à la version papier dans sa présentation (il peut même arriver qu’il n’existe pas de manuel papier). Il s’apparente davantage à un Portail dans lequel on navigue. Ces versions offrent la possibilité de dissocier les documents de la leçon, de rajouter du contenu et de construire ainsi son propre support de cours.

Ainsi, suivant les types de matière mais surtout les licences achetées par les établissements, les enseignants pourront disposer de ressources multimédias plus ou moins intéressantes.

L’allègement du poids du cartable 

On parle du poids du cartable depuis 30 ans et depuis 30 ans, les élèves continuent de porter des cartables qui sont de plus en plus lourds. Les pesées réalisées récemment par la Fédération des Conseils de Parents d’Elèves (F.C.P.E.) indiquent un poids moyen de 8 kg, soit environ 20 % du poids de l’enfant.

Ce poids est réparti entre les manuels scolaires (3 à 4,5 kg), puis le cartable lui-même (2 à 3 kg) et les fournitures scolaires (2 kg environ). Les manuels scolaires représentent donc près de la moitié du poids du cartable : un manuel pèse aujourd’hui entre 300 g et 1,1 kg, avec une moyenne aux alentours de 700 g.

Dématérialisé, le manuel numérique apparait comme la solution au problème rencontré par les collégiens concernant le poids des cartables.

Dans un premier temps, l’objectif est que les élèves conservent un exemplaire papier de leur manuel scolaire à domicile, tandis qu’en classe, ils utilisent avec leur professeur un vidéoprojecteur ou un TBI.

Via un accès en ligne, en ENT ou non, il permet à ces derniers d’accéder au contenu de leur manuel sans avoir à le transporter.

Atteinte des différents objectifs

Un premier bilan au niveau national a été réalisé en 2010, et celui-ci est plutôt mitigé. En effet même si on constate une forte utilisation (85%) occasionnelle ou régulière en classe des TICE, les manuels numériques présentent encore un niveau d’enrichissement et d’interactivité trop limité. De plus cela n’a pas permis une diminution significative du poids des cartables car les enseignants continuent à  utiliser le manuel papier, en utilisant le manuel numérique comme un simple complément.

Dans une prochaine publication, nous irons à la rencontre du personnel enseignant et recueillerons leur ressenti sur ces nouveaux outils mis à leur disposition…

Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir plus
scroll to top