NextPrivacy Regtech for data protection

La société NextPrivacy est une startup située dans la région de Lausanne. Elle fait partie du monde des Fintechs (une entreprise technologique servant le domaine de la Finance), plus précisément une Regtech au vu de son expertise dédiée à la protection des données.

NextPrivacy a développé un logiciel qui s’intègre avec les applications des entreprises clientes en y ajoutant notamment des capacités d’anonymisation et d’encryption des données. La solution « NextPrivacy Suite » contribue ainsi à gérer les challenges amenés par les nouvelles directives sur les données.

La Genèse

NextPrivacy a été créée en 2015. Elle est le résultat de plusieurs années de recherche et développement. En outre, deux ans de travail on été nécessaires pour le développement du produit final. L’offre est portée par l’un de ses fondateurs, Nicolas Prince (CEO).

En tant que fournisseur de solution logicielle, la vocation de NextPrivacy a été dès sa création de soutenir les changements de modèles opérationnels tout en protégeant dynamiquement les données sensibles des clients. Sa mission est également de garantir la conformité vis à vis de l’ensemble des réglementations en vigueur autour de la donnée.

Le Concept NextPrivacy

NextPrivacy soutient des transformations importantes chez ses clients, comme par exemple la mise en place :

  • d’une externalisation partielle ou complète des activités (near/off-shoring, outsourcing) ;
  • du déploiement d’un système d’information cloud ou hybride ;
  • de nouvelles expertises technologiques telles que : big data/analytics, internet of things, mobilité, social platforms…

Concernant l’aspect réglementaire, la solution supporte l’intégration rapide de législations « cross-border », tant sur l’échange automatique que sur la protection des données en tant que tel (FINMA / CH-LPD, EU-GDPR).

Pour tout ce qui traite de la donnée, NextPrivacy a une réponse.

Quels sont sa clientèle et ses marchés ?

Actuellement, NextPrivacy intervient dans quatre pays (Suisse, France, Luxembourg, Italie) et pour six secteurs d’activités : banque, santé, domaine public, services RH, télécom, industrie.

Le client type de la solution NPS peut être issu de tout secteur, a entre 1 500 et 20 000 utilisateurs à travers le monde. Par exemple, NextPrivacy permet d’externaliser le back-office d’une banque à l’international, tout en lui permettant de conserver sa licence bancaire en Suisse.

Quelle est la valeur ajoutée de NextPrivacy et comment l’intégrer à mon écosystème ?

NextPrivacy Suite (NPS) est un ensemble de composants logiciels répondant à des besoins modernes d’anonymisation et d’encryption de données.

L’outil s’intègre de manière transparente aux applications du client. La suite de NextPrivacy va in fine apporter au Système d’Information les capacités de protection manquantes, tout en s’adaptant à l’architecture en place et aux besoins métiers. C’est ce qui en fait sa singularité.

L’équipe NextPrivacy a la capacité à accompagner le déploiement de projets digitaux stratégiques avec une approche « Privacy by Design », en conciliant les intérêts métiers des clients (alignement stratégique, légal, organisationnel, gestion de risques, optimisation des coûts). Ainsi, la solution contribue l’amélioration continue de l’excellence opérationnelle de ses clients (Lean management).

NPS est structurée en quatre modules, illustrés ci-dessous :

  • Evaluation : analyse des flux de données sensibles, analyse de risques et d’impacts
  • Protection : surveillance à tous les niveaux applicatifs
  • Supervision : traçabilité complète et rapports réglementaires
  • Alertes et investigation : détection d’anomalies, procédures d’investigation

NextPrivacy solution overview

Perspectives et prochaines étapes…

NextPrivacy jouit d’une belle reconnaissance, apparaissant notamment dans la « Swiss RegTech Start-up Map 2017».

La société est actuellement en forte croissance, tirée par les besoins grandissant en matière de protection des données confidentielles. En outre, elle est indirectement soutenue par la pression des régulateurs :

  • le dispositif d’échange d’informations selon AEOI (Automatic Exchange of Information), en place depuis 2016 pour lutter contre les paradis fiscaux,
  • le déploiement de GDPR à travers l’Europe pour 2018,
  • et la nouvelle version de la LPD Suisse qui suivra

Par conséquent, les perspectives de croissance sont plus que positives pour NextPrivacy, qui a lancé un processus de levée de capitaux. En outre, elle poursuit son développement en Europe avec des prospects en Belgique et en Allemagne.

Quelques chiffres

  • Année de création : 2015
  • 3 co-fondateurs
  • 8 ans de recherche et développement
  • 2 ans pour le développement du produit
  • Siège à Lausanne (Suisse)
  • 10 clients en Suisse et en Europe

En savoir plus : www.nextprivacy.ch

Article coécrit avec Alejandro Araluce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir plus
scroll to top