Dark store e-commerce : l’avenir du retail ?

Ils se développent dans les villes, souvent en bas des immeubles ou dans les sous-sols. Prenant la forme de mini entrepôts, les dark stores e-commerce sont la nouvelle solution de logistique omnicanale pour les magasins en ligne de proximité. Quelles sont leurs spécificités ? Quels sont les enjeux des dark stores pour les retails ?

Qu’est-ce que le Dark store e-commerce ?

Expansion du e-commerce et exigences des consommateurs

Les chiffres ne mentent pas, le secteur du e-commerce connait une croissance fulgurante et continue depuis plus d’une décennie. Et la crise de la Covid-19 n’a fait qu’accélérer les choses.

En 2020, les ventes en ligne effectuées en France représentaient 112 milliards d’euros, soit une progression de 8,5% par rapport à 2019. L’année 2021 fait encore mieux, avec un chiffre d’affaires du commerce en ligne dépassant les 130 milliards d’euros selon la Fédération de l’e-commerce et vente à distance (Fevad).

Cette croissance implique une réorganisation logistique pour les magasins en ligne. Tandis que les clients en ligne sont toujours plus nombreux et voient leur fréquence d’achats en ligne augmenter, ils sont de plus en plus intransigeants quant à la qualité de livraison.

La livraison représente d’ailleurs le premier critère de choix d’un magasin en ligne pour les Français. Plus précisément, le coût de la livraison, sa rapidité et les différentes options de livraisons comptent énormément pour la majorité des Français.

À ce titre, les dark stores apportent une réponse efficace en matière de logistique des e-commerces urbains.

Définition du dark store

Le marketing définit le dark store comme un entrepôt de distribution spécifique au e-commerce de proximité et plus particulièrement au quick commerce. L’objectif du dark store est de garantir des délais de livraison très courts (moins de 20 minutes).

Le dark store e-commerce prend la forme d’une petite boutique dans laquelle les produits sont rangés par rayons. Seulement, ces stores ne sont pas accessibles aux clients. En effet, seuls les préparateurs de commandes y ont accès. Leur mission consiste alors à sélectionner les produits en rayon que viennent récupérer les livreurs.

Quels sont les enjeux des dark stores e-commerce ?

Quick commerce et livraison rapide

Le principal enjeu de ces entrepôts est d’assurer la livraison la plus rapide possible dans l’optique d’un quick commerce urbain. Autrement dit, le dark store ne s’adresse pas aux commandes longue distance.

L’objectif final étant la satisfaction client, levier principal de la fidélisation. Et comme précisé précédemment, le consommateur en ligne accorde énormément d’importance à la livraison.

Cependant, pour garantir la livraison rapide, les dark stores doivent être implantés à proximité des lieux de livraison. Ce constat représente la principale difficulté pour les retails qui doivent concilier rapidité de livraison et loyer contrôlé.

En tant qu’acteur e-commerce désireux de se lancer dans le quick commerce, votre objectif est de trouver le meilleur emplacement. Le dark store n’est pas une vitrine de votre magasin, dès lors l’aspect esthétique n’a aucun enjeu. En revanche, vous devez vous concentrer sur l’aspect fonctionnel de l’entrepôt. Il implique de prévoir une zone de picking optimisée pour que les commandes puissent être préparées rapidement. Le dark store doit également disposer d’une zone de packing et d’une zone d’expédition.

En fonction de la ville et des coûts du loyer, il est parfois préférable de cumuler plusieurs petits espaces de stockage plutôt qu’un seul entrepôt.

Privilégier les best-sellers

L’espace du dark store étant limité vous devez effectuer un choix au niveau des produits qui y sont entreposés. L’idée est simple, il s’agit de privilégier les meilleures ventes pour la clientèle de ville à qui s’adresse le magasin en ligne.

Dès lors, il est nécessaire d’analyser en amont les meilleures ventes globales de votre commerce en ligne. Et si vous prévoyez de développer plusieurs dark stores, une étude est indispensable pour chaque quartier dans lequel vous comptez installer un point de livraison.

Le dark store est-il indispensable pour se lancer dans l’e-commerce ?

Réconcilier le digital avec le physique

Les ventes en ligne gagnent du terrain sur les ventes physiques. Toutefois, dans les villes, les commerces de proximité n’ont pas vocation à disparaître. Les consommateurs ont appris à jongler entre les deux solutions. De plus, ces boutiques sont au cœur du dynamisme des villes.

En revanche, l’avenir semble se dessiner autour d’une distribution omnicanale. Le vendeur est de plus en plus amené à concilier vente physique et vente à distance. En ce sens, les dark stores représentent la meilleure solution d’un point de vue logistique. Ils permettent de livrer les clients trop éloignés de la boutique physique sans devoir investir dans de vastes lieux de stockage.

Déployer son e-commerce

Les dark stores représentent également un intérêt dans le cas d’une stratégie de déploiement massif. Ils permettent de développer une multitude de points de vente à l’échelle nationale et internationale. L’objectif étant toujours le même : réduire les délais de livraison.

De nombreuses enseignes ont déjà fortement développé ce concept soit en créant leurs propres dark stores soit en passant par des plateformes de livraison disposant de dark stores. À titre d’exemple, aux États-Unis, Amazon a racheté de nombreux malls en perte de fréquentation pour les transformer en dark stores. En France, l’enseigne Monoprix utilise les dark stores comme complément à ses magasins physiques. Mais on connait aussi et surtout Gorillas, Weezy, Cajoo, Getir, ou autres Dija, qui se font remarquer via des campagnes d’acquisition online agressives en terme de codes de réduction.

Pour résumer, ce concept n’est pas indispensable à chaque acteur e-commerce. Néanmoins, dès lors que vous envisagez de vous déployer dans le quick commerce de proximité, le dark store semble représenter la meilleure réponse logistique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir plus
scroll to top