L’heure du smart building a bel et bien débuté même si elle est davantage concentrée aujourd’hui sur la gestion énergétique du bâtiment. L’idée des bâtiments intelligents a été mise en œuvre pour conserver l’énergie et construire des bâtiments économes en énergie. Cette idée se répand de plus en plus, car la conservation de l’énergie est devenue un sujet d’importance significative ; les bâtiments consomment actuellement environ 53% de l’énergie disponible dans le monde. D’ici 2040, cette consommation passera à 80% de notre électricité (source : U.S. Energy Information Administration)
Il est donc important d’avoir une approche plus analytique et axée sur les données pour gérer les bâtiments afin de maximiser l’efficacité, réduire le gaspillage d’énergie et réduire les coûts.

Pour les bâtiments commerciaux, la transition vers des bâtiments intelligents est essentielle. Cela permettra à la direction de l’immeuble d’économiser beaucoup d’argent grâce à une meilleure efficacité et à un fonctionnement global amélioré du bâtiment.

Les bâtiments de toutes tailles (commerciaux et résidentiels) peuvent bénéficier de cette approche plus technologique et analytique grâce à l’IoT (Internet of Things).

L’IoT utilise Internet pour connecter les périphériques, notamment les smartphones, les appareils portables, les assistants numériques (Siri, Alexa, Google Home), ainsi que divers types de capteurs et de systèmes tels que le système CVC (Chauffage, Ventilation et Climatisation), l’éclairage et la sécurité. Grâce à ces capteurs et sondes sans fils (ex : EnOcean, siemens, etc.), de nombreuses données peuvent être enregistrées puis analysées pour donner vie à un grand nombre de services, pouvant par exemple être accessibles via un simple flash code.

Quelles sont les tendances IoT dans le Smart Building ?


L’IoT et la maintenance prédictive

Une nouvelle tendance est utilisée en 2018 ; l’utilisation de la maintenance prédictive dans la gestion des installations. Afin d’obtenir un rapport sur l’état du bâtiment commercial et de tout l’équipement qui s’y trouve, des capteurs et des dispositifs matériels IoT sont installés pour effectuer de la maintenance prédictive (ex : Schneider Electric).

La maintenance prédictive permet de savoir le moment et l’endroit exact de la maintenance à effectuer. Les problèmes inattendus qui arrivent dans les bâtiments commerciaux peuvent être évités grâce à la maintenance prédictive. Ceci permet de réduire les coûts de maintenance curative de 10% à 40%, mais également de ne pas perturber les activités commerciales, car elle est effectuée pendant des heures creuses.

Des capteurs de mesure de la qualité de l’air

La qualité de l’air dans les immeubles a un impact important sur la productivité des travailleurs et sur la santé des habitants. Une étude menée par Environmental Health Perspectives montre que les travailleurs sont beaucoup plus efficaces lorsqu’ils travaillent dans des bâtiments ayant une bonne qualité environnementale intérieure que dans les bâtiments conventionnels.

Les appareils IoT peuvent être utilisés pour vérifier et mesurer la qualité de l’air ainsi que le niveau de CO2 en utilisant divers capteurs interconnectés. Ces capteurs et appareils sont connectés à plusieurs endroits dans les bâtiments, cela permet de garder un bon environnement à l’intérieur et donc de garder tout le monde en bonne santé et productif.

Des sondes ont été créées par Siemens et sont utilisées dans des installations de ventilation et de climatisation pour optimiser le confort et la consommation d’énergie en adaptant la ventilation aux besoins.

Le suivi énergétique : Mesure et vérification

La gestion technique, infrastructurelle, commercial d’un bâtiment a été complétement transformée grâce à l’IoT. Avec des capteurs installés dans diverses parties de celui-ci, les gestionnaires peuvent désormais suivre les informations, collecter et mesurer des données même dans des zones difficiles à atteindre.

L’IoT permet de collecter des données en temps quasi réel et de les analyser. De ce fait, le croisement des données M&V (Mesure et Vérification) avec des données provenant de capteurs et matériels IoT permet d’améliorer significativement les mesures d’économie d’énergie.

Le suivi énergétique : efficacité et économie

Comme vu précédemment, l’impact le plus important de l’IoT sur les smart buildings est l’efficacité énergétique. L’utilisation de capteurs connectés permet de fournir des informations utiles pour les gestionnaires et donc de mieux contrôler ces bâtiments intelligents. Plusieurs types de capteurs et logiciels permettent de réduire significativement les déchets nocifs pour notre environnement et améliorer l’efficacité énergétique tels que :

  • Les capteurs pour le contrôle de la température intérieur
  • Les actionneurs pour les commandes CVC (Chauffage, Ventilation et Climatisation)
  • Les logiciels pour la fourniture d’automatisation complète de l’énergie
  • La prise en considération des prévisions météorologiques pour économiser les coûts énergétiques en temps réel

Belimo, par exemple, est une entreprise qui fabrique des valves et des actionneurs depuis longtemps. Ils ont récemment annoncé leur nouvelle « valve énergétique » qui est désormais connectée à internet.

Un accès aux données en temps quasi réel

Un point fort de l’IoT dans le monde des smart buildings est la vitesse de la transmission des données. Les appareils IoT permettent aux constructeurs et aux gestionnaires de réagir rapidement en cas de problème et/ou de besoins dans le bâtiment grâce à la vitesse à laquelle les données sont envoyées.
Les bâtiments génèrent un volume très important de données à collecter, ces données peuvent se classer dans 3 catégories différentes : les données d’occupation, celles préventives et celles curatives.

Aujourd’hui, de nombreux logiciels d’analyse existent et peuvent être appliqués aux bâtiments. L’un des principaux pour les smart buildings est SkySpark. Il a de nombreuses fonctions, mais son objectif principal est d’exécuter des fonctions personnalisées ou des « règles » par rapport aux données collectées par un bâtiment.

Des bâtiments verts grâce à l’IoT

L’IoT permet d’avoir des bâtiments suffisamment énergétiques, d’être économe en ressources et plus écologique. Cela permet aux propriétaires commerciaux de faire des économies et de préserver la santé de la Terre.

Ces systèmes de gestion de smart building peuvent être gérés à distance depuis n’importe quel endroit connecté sur la planète. De plus, l’environnement intérieur et extérieur est contrôlé à tout moment pour donner des résultats optimaux pour l’éclairage, la ventilation, le risque d’incendie et la sécurité de celui-ci.Une construction smart avec l’IoT

L’IoT est ainsi présent lors de la construction de bâtiments intelligents ou de tout autre chantier de construction. Ces objets IoT ont permis le remplacement des anciens équipements de construction lourds par des capteurs capable de contrôler les vibrations sur un chantier, qui peuvent être dangereuses pour les employés et également être la source de problèmes potentiels pour les bâtiments avoisinants, et également de contrôler les fluctuations de température. Cela permet tout de même de réduire énormément la consommation d’énergie, les coûts et de ne plus avoir de maintenance à effectuer pour les équipements de constructions.

L’IoT peut intervenir dans plusieurs éléments dans la gestion de la construction tels que :

  • La réparation et surveillance de l’équipement avec des capteurs perfectionnés
  • La gestion des stocks et commandes avec des alertes
  • Le suivi des matériaux
  • La surveillance des chantiers avec des capteurs IoT

Bouygues Immobilier s’est déjà lancé dans la construction de smart building avec la tour Atypik qui comprend 159 logements. Les appartements sont pour la plupart équipés d’un dispositif domotique Schneider Electric de dernière génération et d’un système de relevé permettant de lire en temps réel le niveau des consommations d’énergie.

Le concept de smart building correspond à l’intégration de solutions de gestion énergétique, visant à optimiser la consommation, mais également à favoriser et améliorer le confort et la sécurité des utilisateurs. Cela nécessite entre autres la mise en place de systèmes de mesure et d’automatisation pour un pilotage affiné des installations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir plus
scroll to top