Le Digital Analytics Forum est le rendez-vous annuel organisé par AT Internet. Cette année, la journée était axée sur 3 thématiques principales :

  • la sortie de l’Analytics Suite 2,
  • le futur du métier de Digital Analyst
  • et – bien évidemment – le RGPD.

A. Les nouveautés Analytics Suite 2

De grandes innovations ont été annoncées durant la matinée concernant l’Analytics Suite 2. Cette nouvelle interface a été officiellement lancée ce 9 novembre 2017.
Outre les nouveautés de l’Analytics Suite que vous trouverez sur le site d’AT Internet, je voulais saluer leur performance. En effet, AT Internet a fait une progression remarquable en étant nommé « Leader » du Web Analytics dans l’étude « The Forrester Wave™: Web Analytics, Q4 2017 » publiée par Forrester Research, Inc pas plus tard que le 7 novembre 2017.

The Forrester Wave™: Web Analytics, Q4 2017
Source : The Forrester Wave™: Web Analytics, Q4 2017

B. Les défis du Digital Analyst de demain par Niel Mason

Neil Mason, Directeur émérite de la Digital Analytics Association, nous a fait une présentation sur l’analyst 4.0. ou comment les avancées et les innovations de notre siècle modifient le métier de Digital Analyst.
Alors que le métier de data scientist était annoncé comme le métier le plus sexy du 21ème siècle dans un article de Harvard Business Review qui a fait le buzz, la réalité est tout autre. Il apparaît que dans la plupart des cas, le métier de data scientist – au sens quasi technique – tend à être automatisé et remplacé par des algorithmes comme l’évoque un autre article de HBR : « Il vous faut un algorithme et non un data scientist« .
De nos jours, le métier d’Analyst consiste à faire parler les datas, à apporter de l’intelligence émotionnelle à l’intelligence artificielle.
Comme le dit Neil Mason, le Digital Analyst de demain est un storyteller !

C. RGPD : les problématiques liées aux données analytiques

Avec l’arrivée du RGPD en mai 2018, nous ne pouvions pas échapper à une conférence sur la protection des données. Cette prise de parole a apporté un éclairage, à la fois juridique et concret, concernant l’utilisation des données analytiques.
En effet, toutes les données webanalytics rattachées à un visiteur sont considérées comme des données personnelles puisqu’elles se basent sur une adresse IP, des cookies, un SDK.
Il est important de noter que la solution AT Internet figure parmi les 2 seuls outils exemptés de bandeau par la CNIL. En effet, selon la CNIL, AT internet dispose d’une offre pouvant être exemptée de consentement en conformité avec la réglementation. Ce qui devient un avantage concurrentiel non négligeable !

Pour conclure cette journée, je retiendrai que le monde du Digital Analytics est encore et toujours en pleine évolution ! Grâce, notamment, à une nouvelle réglementation visant à instaurer une récolte et un usage de la data plus respectueux de la vie privée.

Magali Carbone – Digital Analyst Consultant
mcarbone@redsen-consulting.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir plus
scroll to top